[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [Petites Histoires]
[Accueil]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Petites Histoires]
[Accueil]
[Sécurité]

29 novembre 1693

Explosion de la

Machine Infernale

Cliquez pour agrandir

Saint-Malo, la rue du Chat qui danse

            ou la machine infernale des Anglais.

La Machine Infernale

Cliquez pour agrandir

En novembre 1693, les Anglais envoient une machine infernale pour detruire Saint-Malo

Depuis 1688, sous le règne de Louis XIV, la France est en guerre contre une coalition appelée la Ligue d'Augsbourg, composée de l'Empire Germanique, de l'Angleterre, de l'Espagne, du Portugal, de la Suède ... Les combats ont lieu le long des frontières françaises et aussi en mer entre Français et Anglais.

En 1692, la bataille navale de La Hougue est un échec pour la flotte française qui oblige Louis XIV à changer de stratégie : finies les batailles rangées ; on opte pour la technique dite de la course.qui implique des corsaires attaquant les convois marchands ennemis dans le but de désorganiser l'économie. Cette stratégie fonctionne et entraine un désastre financier à Londres. Exaspéré, le roi William III d'Angleterre décide de s'attaquer au plus grand havre des corsaires français : Saint-Malo.

La France avait prévu la réaction et l'architecte militaire de Louis XIV,un certain Vauban, est passé par là en renforçant les défenses de la cité corsaire la rendant pratiquement imprenable. Puisqu'il en est ainsi, si elle ne peut être prise, on va la détruire ! Dans le plus grand secret, dans la Tour de Londres, les Anglais construisent un immense vaisseau aux voiles noires de 85 pieds (26 mètres) de long. Il est bourré de tout ce qu'on connaissait d'explosifs à cette époque : poudre à canon, poix et souffre ainsi que de boulets, de grenades et autres projectiles. Cette machine infernale sera menée à Saint-Malo où on la fera exploser pour réduire la ville en cendres.

Dès le 26 novembre, la flotte britannique assiège le port ; les combats dureront trois jours. Le 29 novembre, les Anglais envoient leur machine infernale mais, le vent pousse le navire loin de son objectif. Les marins à bord sont pris de panique et mettent le feu, comme prévu, au vaisseau. Celui-ci s'enflamme et explose envoyant les projectiles vers la mer !

Bien entendu, cette énorme explosion secoue les murs de la cité mais les dégâts ne sont que matériels et l'on ne déplore aucun mort du côté malouin alors que l'envahisseur compte plusieurs marins ayant péri lors de cette opération ratée.

Mais, me direz-vous, c'est quoi cette histoire de Chat qui danse ? Bon, d'accord, je ne vous fait pas languir plus longtemps, voici la courte histoire de cette rue :

- Lors de l'explosion de la machine infernale, un chat qui passait par là se prit des débris enflammés sur la queue et la pauvre bête en dansait de douleur. C'est en son honneur et aussi pour se moquer des Anglais que l'on baptisa une ruelle la «Rue du Chat qui danse». A noter que des années plus tard, c'est dans une maison de cette rue que naîtra en 1773 Surcouf le célèbre corsaire malouin.

 


  

Informations légales